jeudi 19 septembre 2013

de tout

Nancy   video  CGT pour la retraite à 60 ans 



Affaire Kerviel: Une sénatrice PS réclame des comptes à Pierre Moscovici

Le titre de l'article est comme d'habitude racoleur et faux: il aurait fallu préciser qu'elle demandait a Moscovici des explications sur le cadeau de 1,3 milliards fait par ses prédécesseurs..Rien à voir avec Mélenchon , elle fait son propre racolage pour la gôche de la droite


Propos anti-Roms du maire de Croix : un «appel à la violence»
« des propos irresponsables qui sont de l’incitation à la haine raciale et s’apparentent aux discours antijuifs des années 30 »

Légitime défiance
A force de servir de paillasson aux puissants, quel plaisir alors de s’essuyer les pieds sur les faibles


Sophie Tissier : «Hanouna ne tient pas ses engagements!»
Je ne lui demande pas d'être courageux mais seulement de respecter son engagement. Or, je sais par la DRH qu'il n'a rien dit. Cyril Hanouna ne tient pas ses engagements. C'est humiliant.

Non-cumul : les sénateurs refusent la mesure pour eux-mêmes

Comme dit mon pote sur FB :
"Comme les sénateurs cumulards refusent...et comme les sénateurs sont élus par les maires....vous savez ce qu'il vous reste à faire aux municipales de 2014......
."


En Grèce l’extrême droite tue, l’Europe s’y meurt
Dès le lendemain de l’assassinat les manifestations antifascistes massives ont été violemment réprimées par la police, à l’aide parfois de membres d’Aube dorée


Plus d'un million de foyers deviendront imposables en 2013

lorsqu'un foyer bascule dans l'impôt sur le revenu du fait d'une augmentation de son revenu fiscal de référence, il devient éligible à une douzaine de nouvelles taxes» (redevance audiovisuelle, taxe d'habitation...)

Où en est le Front de gauche ?


"Les sondages montrent, en effet, que le mouvement ne profite pas pour l’instant de la déception engendrée par la politique du gouvernement."

Si tu avoues que tu es capable de coucher avec ce PS de droite , ce n'est plus de la déception envers le FDG mais du rejet , tout à fait légitime , ou de la résignation envers les la politique des tous pourris ,ou pire un vote FHaine de contestation aveugle

Les enjeux ne sont pas (uniquement ) les sièges ,le patrimoine d'élus , les municipalité ,mais l'avenir de la France et des citoyens , de la gauche , du FDG
Eh oui , c'est ce que ne voient pas les FDG 'unionnistes' c'est que cette élection ne se mesure pas en termes de sièges mais nous positionne , nous le FDG à gauche ou à droite selon nos alliances et je crains fort que même limitées à quelques villes , les compromissions ou la sortie de notre ligne de programme nous fassent ressembler à ces charlots de EELV et de la gôche du PS et nous montrent comme des arrivistes de bas-étage à jeter bien sur dans la fosse des tous pourris
De plus ,électoralement puisque beaucoup ne voient que le résultat , ce serait nous faire sanctionner pour la politique de droite qu'ils appliquent et à laquelle nous résistons
D'ailleurs je reste totalement persuadé qu'il n'est d'autre alternative que nos propres convictions et programme , seuls barrages à la droite , à l'extréme droite et à la dérive et la lacheté que certains diront solfériniens que pour ma part j’appelle PS avec S comme Sournois ou Salopard

Avec ou sans lunettes

"l'hôpital sans lit", qui pousse les malades vers la sortie de l'hôpital le jour même de leur opération. C'est le genre de projet défendu à Paris par la direction de l'Assistance Publique – Hôpitaux de Paris et le solférinien Jean-Marie Le Guen, éminent membre de la liste municipale d’Anne Hidalgo à Paris, pour l'hôpital de l'Hôtel-Dieu.
L'Humain d'abord prévoyait d'aller vers le remboursement à 100% par la Sécurité sociale des soins optiques prescrits médicalement. Nous faisions la même proposition pour les soins dentaires et les prothèses auditives. Il en va de la santé publique


L'ambiance était bonne, fraternelle et davantage tournée sur l'actualité du monde et du pays que sur les problèmes internes.
Euh là , Jean-Luc , j'y croit pas..... mais je fais comme si.... D'ailleurs ...

Mais la situation globale du Front de Gauche n'est pas bonne parce que sa lisibilité est totalement brouillée par la situation à Paris et dans quelques villes emblématiques de la Fralibdomination solférienne comme Nantes, Evry ou Toulouse, villes du Premier Ministre, du Ministre de l’Intérieur et du président de l’association des élus socialistes, avec qui nos camarades communistes préfèrent former une liste commune plutôt qu’avec les partenaires du Front de Gauche.

Je n’accepte pas la situation. Le Front de gauche est délibérément mis en danger dans tout le pays.


Aujourd’hui, je ne vois qu’une chose : la confusion affaiblit le Front de Gauche. Les arguments avancés contre l’autonomie piègent toutes les listes du Front de Gauche. Et donnent du poids aux agresseurs qui nous attaquent à Saint-Denis ou Dieppe. C’est cela mon problème et celui de toute l’équipe du Parti de Gauche, et je ne cite qu’eux pour ne pas parler à la place des autres, communistes inclus, dont je connais cependant l’opinion !

Cette gestion au jour le jour est consternante. Il n’y a aucune discussion nationale sur l’ensemble de la carte de France. Les partisans de l’alliance à géométrie variable se lancent dans d’obscures allées et venues de marchands de tapis entre les socialistes et les militants fidèles au Front de Gauche. Nous sommes réduits au rôle ridicule de potentiel deuxième choix et contraints de nous soumettre à un calendrier de décisions et de tractations qui ne sont pas les nôtres.

Croire que les électeurs du Front de Gauche sont prêts à aller se ranger derrière un socialiste sans y être obligés, c’est mal connaître la force qui s’est construite dans l’élection présidentielle sur notre candidature commune. Après ce qui vient d’être vécu cette année, des retraites en passant par la Syrie et l’amnistie sociale, nos électeurs iront à la pêche s’ils n’ont pas l’occasion d’avoir un choix à gauche au premier tour.


3 commentaires:

  1. http://blogs.mediapart.fr/blog/ariane-walter/190913/ariane-walter-le-pen-dans-le-baba-0

    RépondreSupprimer
  2. Exactement : j'irai à la pêche ! Rien, ni PERSONNE fut-ce les deux co-Président-e-s du Parti de Gauche en personne, ne pourra m'obliger à voter "Sournois" ! Ni au 1er , ni au 2ème tour, d'ailleurs ! Même au "risque" du FN De toutes façons le FN n'est qu'un "tigre de papier" agité par les salopards des partis "officiels" du Capitalisme ! J'ai une bien trop haute opinion de notre programme pour le brader "au-x- moins offrant-s-" ! Au contraire, ce que je veux c'est aller encore plus loin dans notre combat du capitalisme, alors...
    Christine Duplaissy

    RépondreSupprimer
  3. Oui, Micmousse, je pense que ta langue a fourché là.

    "....s’ils n’ont pas l’occasion d’avoir un choix à gauche au premier tour"

    et s'ils n'ont pas l'occasion d'avoir un choix à gauche au second tour également. J'ai exactement la même position que Christine. Plus jamais voter pour cette machine à élections qui se fait appeler improprement PS.

    RépondreSupprimer