jeudi 3 décembre 2020

Le monarque et ses potes jouent aux apprentis sorciers

🗣 "On met le marché économique avant la science et la médecine." Pr. Christian Perronne

🗣 "Je n'ai jamais été un anti-vaccinal. J'étais un farouche défenseur des vaccins quand ils étaient faits dans de bonnes conditions, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui." Le Pr. Christian Perronne est de retour, au micro d'André Bercoff sur SUD Radio.

 🗣 "Il y a déjà un point majeur : a t'on vraiment besoin de vacciner quand la mortalité de la COVID est tombée à 0,05% ? Dans l'histoire de la médecine, on n'a jamais vacciné dans l'urgence des millions d'individus pour un virus qui ne tue que des personnes à risque, que l'on peut identifier et que l'on pourrait traiter."

 🗣 "On nous a déjà fait le coup avec le Remdesivir, un produit toxique dont on sait depuis des mois qu'il ne fonctionne pas. L'Union Européenne en a acheté pour 1 milliard de dollars. Là, ce sera bien pire. On se précipite alors qu'on n'a aucune notion sur la sécurité de ces vaccins."

 🗣 "Pour moi, c'est un immense scandale. Sous la pression des lobbys, les fabricants de vaccins ne sont plus responsables des effets secondaires, il y en a de gravissimes et ce ne sera pas eux les coupables."

 🗣 "Les personnes âgées dans les Ehpads, on ne les traite pas, on les laisse mourir, on les euthanasie si besoin, et maintenant celles qui n'ont pas d'infection vont servir de cobayes avant de vacciner la population. Il y a des règles éthiques qui sont largement violées."

 🗣 "Les vaccins de Moderna ou de Pfizer ne sont pas des vaccins, il y a supercherie. Ce sont des produits de thérapie génique à ARN, pas des vaccins. Cette technique n'a jamais été étudiée sur l'animal, l'Homme va en être le premier cobaye sur Terre. Ça peut modifier définitivement nos gènes, nos chromosomes, et éventuellement transmettre ces anomalies à nos enfants. On joue aux apprentis sorciers. Il faudrait des années pour avoir des certitudes sur la sécurité de cette technique. En 2 mois ils ont dit que tout était bon et que ça marche, mais on n'a pas vu les résultats des études. Tout ce qu'on a vu c'est les cours de la bourse qui ont flambé pour les industriels qui ont annoncé ces 'bonnes nouvelles'."

 🗣 "Moi, je suis terrorisé : on va nous faire de la thérapie génique déguisée qui devrait répondre à des lois très précises en nous faisant croire que c'est un vaccin. Il faut refuser catégoriquement."

 🗣 "Les tests ne sont pas bons et personne n'a cherché à les améliorer. Je pense que c'est volontaire, car ça diminuerait la part de marché du vaccin, ça j'en suis convaincu. On met des milliards sur les vaccins, et zéro sur l'amélioration de la sérologie. Ce n'est plus de la science, on marche à l'envers. On met le marché économique avant la science et la médecine."

 

▶️ SUD Radio, 02/12/2020 : 


 

Publiée par La Vérité Déconfinée sur Mercredi 2 décembre 2020

Le travail de terrain plus utile que le travail de bureau

entre la naïveté totale et le complotisme , il y a la place pour la lucidité 
Je ne crois pas que ce soit par hasard

mardi 1 décembre 2020

7 choses sûres

A moins d'un cul de jatte il manque une godasse à ces 7 choses mais moi j'en plein d'autres de choses sûres 

"Mais que viens-je faire dans cette galère ?" - Laurent Mucchielli, directeur de recherche au CNRS


 



🔴➡️➡️Violences policières: Edwy Plenel clash Darmanin et recadre un jour...

Remdésivir : l'UE dupée par Gilead ?

Je peut répondre à la question posée dans le titre de cet article

L' Union Européenne fait partie de la même mafia que les dirigeants de Gilead et autres laboratoires

Non l'UE n'est pas dupée
Oui l'UE a acheté le Remdesivir en toutes connaissances de causes

Toutes les conclusions sur le Remdésivir étaient connues depuis de longs mois malgré les mensonges de lobbyistes comme le faux dr Blachier qui le proposait en insultant le Dr Raoult et son protocole 

Oui des études ont été arrêtées AVANT qu'elles ne prouvent que l'HCL marche , pas cher , sans dangers, testé depuis très longtemps et facile a administrer au contraire du Remdésivir avec des contre-indications , au cout très élevé , pas encore sur le marché , se prenant par piqûre